Le Conservatoire ampélographique de l’INRA en péril

Le Conservatoire ampélographique de l’Institut National de la Recherche Agronomique est situé dans l’Hérault entre Sète et le Cap d’Agde et, plus précisément, entre la plage et l’étang de Thau. En l’isolant, cet emplacement particulier lui offre une protection naturelle contre les ennemis de nos vignobles, comme le phylloxera.

Le Conservatoire ampélographique de l’INRA est une bibliothèque vivante du patrimoine viticole mondial, puisqu’il est dédié entièrement à la conservation, la connaissance et la valorisation de la vigne. Ainsi, ce sont quelques 7.000 variétés viticoles qui y sont préservées, sur 27 hectares.

L’intérêt d’une telle collection est de pouvoir améliorer la sélection des plants, que ce soit pour améliorer la qualité du vin, la résistance des cépages aux maladies, anticiper l’évolution climatique… Quand on sait que le Merlot, principal cépage girondin, a moins de deux siècles d’existence, et qu’il doit son essor à la destruction massive du vignoble par le phylloxera, puceron vorace, en seulement quelques années à la fin du XIXe siècle, ou encore que certains scientifiques s’inquiètent des conséquences du réchauffement climatique pour le vignoble français, un tel projet a toute son importance.

Or le Domaine de Vassal qui abrite le Conservatoire ampélographique est pour des raisons économiques au centre d’un projet de déménagement qui pourrait menacer son existence,comme l’indique le magazine Terre de Vins. Il serait vraiment dommage que la crise ait raison des efforts menés depuis la création du Conservatoire en 1876, et depuis 1949 concernant le Domaine de Vassal.

Pour cette raison, je vous invite à signer cette pétition pour sauvegarder la plus grande collection de vignes au monde :

>>>>> http://www.petitions24.net/defense_vassal <<<<<

 ——————————————————————————————————————————

Le site du Domaine de Vassal qui abrite le Conservatoire Ampélographique de l’INRA :http://www1.montpellier.inra.fr/vassal/index.html

 

2 thoughts on “Le Conservatoire ampélographique de l’INRA en péril

  1. l’ile d’yeu 20km des cote est une terre ou autrefois la vigne était quantitativement cultivée elle n’a pas connu le phylloxéra, trop éloignée des cotes. donc vous recherchez un territoire pouvant accueillir la vigne là c’est parfait! pas de culture, une zone importante vierge, une nature de terrain terrain parfait pour la vigne sur un paysage fait de petits vallons

    J'aime

Laissez votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s