Les vendanges les plus tardives du siècle !

Évidemment, mon point de vue est très Bordelais. Mais le printemps a été pluvieux sur toute la France. Évidemment, le siècle ne fait que démarrer. Mais il faut remonter au moins à 1988 pour retrouver des vendanges aussi tardives. Voire aux années 70, comme nous l’explique le quotidien Sud-Ouest, moquant au passage les contradictions du réchauffement climatique. Notre capricieux climat engendre bien des conséquences, et cela soulève bien quelques questions.

Le millerandage selon la définition du Guide Hachette des Vins :
Le millerandage selon la définition du Guide Hachette des Vins : « Anomalie dans la maturation du raisin, conduisant à la présence, dans une même grappe, de baies de taille inégale et souvent réduite. Ce phénomène, dû à de mauvaises conditions climatiques au moment de la floraison, a pour conséquence de diminuer les rendements et parfois d’améliorer la qualité du vin, grâce à l’importance relative des pellicules qui contiennent les composés les plus intéressants du vin. » Photo prise en cette fin d’après-midi, devant les chais du Château Crusquet Sabourin, à Cars.

Première question : quelle est la conséquence du printemps pluvieux sur la quantité ?

S’il avait arrêté de pleuvoir en juin, les vignobles auraient encore été épargnés. Mais la fleur sort en juin et c’est elle qui a souffert le plus face aux fortes pluies. Le Merlot est particulièrement sensible à une maladie, la coulure, qui correspond à la chute des fleurs, ou des jeunes baies après la floraison. Or qui dit moins de raisin, dit moins de volume. Et ça, c’est sans parler du manque d’homogénéité au niveau de la taille des baies : beaucoup sont plus petites (voir photo ci-dessus), et le raisin mûrit donc différemment au sein d’une même grappe. En résumé, le rendement sera faible. On parle déjà de -20% pour le Bordelais…

Deuxième question : quelle est la conséquence de commencer à vendanger tard ? 

On pourrait plutôt parler de risque. Plus on vendange tard, plus le raison est mûr et mieux c’est. Avec un raisin vert, il y a trop d’acidité. Mais plus on vendange tard, plus on s’expose aux pluies d’arrière-saison et au lot de maladies que l’humidité tend à provoquer (mildiou et oïdium en tête). Autrement dit, l’idéal est d’avoir des vendanges précoces, ce qui permet de vendanger le plus tard possible. Avec des vendanges tardives, du moins pour les rouges, il est difficile de se permettre le luxe d’attendre avant de vendanger. Même si cela reste possible, et personnellement je soupçonne le réchauffement climatique de se rappeler à nous avec un bel été indien. Le climat est capricieux dans les deux sens.

Troisième question : quelle est la conséquence du printemps pluvieux sur la qualité ?

Je serai moins long sur ce point. Une chose est sûre : les dernières semaines vont être décisives. Les mois de juillet et d’août ont été aussi beaux que les précédents avaient été mauvais. La balance penche encore du mauvais côté, même si une grande partie du retard dans le cycle végétal a été rattrapée. L’idéal serait évidemment d’avoir un maximum de beaux jours.

Une dernière chose quand même : le phénomène de tailles de raisin différentes qu’on appelle le millerandage (et qu’on voit bien sur la photo) peut avoir un effet bénéfique. Si la quantité diminue, la qualité peut s’améliorer : les raisins, plus petits, ont moins de chair mais une peau plus épaisse. Or c’est elle qui contient tout ce qui est bon (la chair, c’est le jus). D’où l’importance d’avoir une bonne maturité et donc de pouvoir vendanger le plus tard possible. C’est tout le mal qu’on souhaite aux viticulteurs !

Dans la semaine, je reviendrai sur l’influence du sol et du microclimat sur la date des vendanges. [l’article est à présent disponible : L’influence du sol et du microclimat sur la date des vendanges]

 

Laissez votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s