Touche pas à mon vigneron ! (pétition)

S’il-vous-plait, prenez quelques minutes de votre temps pour lire cet article et signer (à votre guise) cette pétition. Vous voici prévenu, attention ! Aujourd’hui, le blogging laisse sa place au militantisme.

Un logo fun pour attirer les jeunes ? Les premiers concernés, les vignerons, sont moins présents sur la toile que les amateurs de vin.

La pétition du collectif Touche pas à mon vigneron (créé pour l’occasion) « Sauvons le droit d’expression de nos vignerons » sera remise au gouvernement à la fin de l’été, mais elle a besoin de nouveaux soutiens : quasiment 2.000 signatures sont encore nécessaires…

Pourquoi signer cette pétition ? Le sujet a déjà été abordé sur ces pages avec un article intitulé La mort du vin sur Internet et les réseaux sociaux ? (clic droit pour ouvrir dans un nouvel onglet). Le gouvernement a commandé un rapport au Professeur Reynaud sur les moyens de réduire les dommages liés aux addictions dans lequel il dresse un ensemble de préconisations afin de lutter contre celles-ci, notamment en matière d’alcool.

Outre la sempiternelle augmentation des taxes (qui a démontré son inefficacité sur les comportements dangereux ce qui est normal puisque son but est de renflouer les caisses de l’Etat), le Professeur Raynaud préconise d’interdire la promotion du vin sur Internet, réseaux sociaux inclus.

Fini Facebook, Twitter, et… les blogs !

Pour deux raisons, je vous serais donc reconnaissant de signer cette pétition. Surtout que ça prend très peu de temps (je sais, on dit ça à chaque fois, mais là c’est vrai). Voici le lien :

http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/sauvons-le-droit-d-expression-de-nos-vignerons

Morceau choisi :

Nous tenons tout d’abord à souligner qu’associer le vin à l’alcool, sous toutes ses formes, c’est avant tout nier la dimension culturelle et économique, mais également civilisationnelle, qu’a le vin dans notre pays.
Nous demandons que la législation prenne enfin en compte la différenciation entre vin et alcool au sein même de nos réglementations.

1° raison : ce blog est directement menacé ! Chers abonné(e)s, merci de votre soutien.

2° raison : il est enfin temps de dire que le vin mérite une place à part dans notre législation, comme ont pu le faire certains pays voisins comme l’Espagne. En France, on aime bien se tirer une balle dans le pied (autrement tout serait trop simple).

En attendant, il m’est encore possible d’enrichir ces pages. Pourvu que ça dure ! Mais il ne s’agit pas que de moi : toute la filière vin est en crise alors… Merci pour votre soutien.

Advertisements

Laissez votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s