Quelques photos en attendant de commencer (2)

Mea culpa : Se relire a du bon. J’avais écrit que le futur président américain Thomas Jefferson alors ambassadeur en France avait classé le domaine originairement exploité par mes aïeux médocains en 1776. En réalité la date est bonne, mais c’est l’Intendant Nicolas Dupré de Saint-Maur qui fait classer les vins de Guyenne par commune en 1776. Jefferson viendra à Bordeaux et dans le Médoc en 1787, le temps de goûter une short list de grands vins (du 24 au 28 mai). Impossible de retrouver son classement sur Internet bien que certains sites en fassent mention. Donc pour me faire pardonner, je vais tâcher de mettre la main dessus… histoire d’en partager le contenu avec vous très bientôt !

Mise à jour : avec une pointe de déception je vous annonce que l’ouverture de mon site marchand www.alexis-sabourin-wines.com est reportée : la dernière mise à jour de Prestashop doit encore être installée pour corriger des erreurs rédhibitoires…

Ce logiciel pourtant réputé très fiable est donc à l’origine de ce retard. Sans entrer dans des détails techniques, nôtre webmaster a encore du pain sur la planche ! Annoncée initialement en bas de cette page pour aujourd’hui, l’ouverture est par conséquent décalée jusqu’à nouvel ordre. Une date définitive sera fixée ultérieurement – par superstition j’attendrai que les derniers tests soient achevés et concluants avant de révéler une date définitive officielle ! Vous serez évidemment tenus informés sur ces pages.

Par ailleurs, j’ai mis ces derniers jours à profit pour rapatrier ma collection de livres et revues dans mon local. Après des heures de tri et de rangement, l’activité du blog va bientôt pouvoir reprendre son cours normal. Loin d’être remise en cause par mon activité professionnelle, si ce n’est en raison de la gestion du temps, elle va lui être complémentaire, et réciproquement : je continuerai à alimenter le blog, un peu pour parler de mon activité, et surtout pour partager mes impressions sur le monde du vin. A très vite donc et, pour ceux qui profitent actuellement du beau temps et de la chaleur, de bonnes vacances ! Les petits veinards… Pour les autres, on se consolera en se disant qu’après toute cette pluie, la chaleur va faire du bien à la croissance des raisins. Ils en avaient bien besoin.


La version du site en développement est enfin terminée ! Vous pourrez découvrir une sélection de vins respectueux du terroir et de vins produits en petite quantité très prochainement sur www.alexis-sabourin-wines.com.

Le temps de faire les derniers tests et nous pourrons ouvrir la boutique en ligne. En attendant, comme promis, voici quelques photos supplémentaires. Juste ce qu’il faut car l’obscurité nuit à la qualité des photos : en effet, la gestion du site sera assurée dans d’anciennes caves, qui retrouvent donc une nouvelle jeunesse ! Avec un éclairage approprié et après un coup de peinture, les conditions de travail sont supportables.

Notre situation géographique, vous avez eu l’occasion de le lire, est dans le bourg du village de Cars (« s » muet), voisin direct de Blaye (« bl-aïe ») en bordure de l’estuaire de la Gironde, sur la rive droite du Bordelais. Notre siège social est précisément ici :

La partie de droite, avec le toit pointu, correspond aux locaux de l'entreprise familiale Sabourin Frères. La partie de gauche est privée. C'est la maison familiale, dont j'investis une partie du sous-sol qui servait donc autrefois de caveau à bouteilles.

La partie de droite, avec le toit pointu, correspond aux locaux de l’entreprise familiale Sabourin Frères. La partie de gauche est privée. C’est la maison familiale, dont j’investis une partie du sous-sol qui servait donc autrefois de caveau à bouteilles.

Vous remarquerez que le graphisme et moi… Le logo (hors écriture) et la charte graphique du site ont été réalisés par Andrés Sandoval (agence AS Learning Design) et le site par un développeur-programmeur qui n’est autre que… mon frère Victor ! Vous savez déjà qu’on aime bosser en famille chez nous. On en reparle très bientôt. Pour l’heure, poursuivons avec quelques photos.

porte entrée repeinte

Le numérotage, c’est pratique, parlons-en : le 49 bis correspond simplement au bornage municipal, c’est notre adresse.

Autrefois, l’usage chez Sabourin Frères était de donner un numéro aux pièces, avec l’avantage de ne pas avoir à leur donner un nom. Et même avant puisque si l’entreprise prend ce nom dans les années 60, mes aïeux sont installés à Cars depuis… longtemps. La date de 1893 est gravée dans la pierre du fronton de l’ancien chai, dans la cour en face de l’immeuble visible sur l’étiquette. Et les Sabourin étaient originaires du Médoc, où ils exploitaient un domaine classé parmi d’autres par l’Intendant de Guyenne, Nicolas Dupré de Saint-Maur, en 1776. Soit bien avant le fameux classement de 1855…

Désigner les pièces par un numéro devait être pratique vu leur nombre. Il y a quelques années, un été, j’ai repeint la pièce réservée à l’équipe qui travaille dans les chais et qui porte le numéro… 34 ! A ma connaissance, c’est la dernière qu’on appelle encore par son numéro, pour les autres l’usage s’est perdu.

cave porte 1 rouge bx

A l’intérieur, les portes sont rouge bordeaux, comme celles des chais. A ceci près qu’elles n’ont pas été repeintes depuis de nombreuses décennies ! Au-dessus de la porte, le numéro 1, floqué, est difficile à voir sur ce cliché. Un numéro 2 a été rajouté au marqueur sur la serrure car la 2 est derrière la porte.

La pièce où je m’installe est donc… la numéro 1 ! Comme aime dire un ami : l’histoire ne se répète pas, elle a tendance à bégayer. Sur l’image ci-dessous, on aperçoit mieux le numéro 3.

porte 3 avant!

Avant. Les murs en pierre, très épais, ont été enduits de ciment. La porte, en rouge bordeaux dans le contre-jour, est sévèrement défraichie.

porte3 après

Après. Deux coups de peinture à l’eau (alimentaire, sans odeur) ont été nécessaires. Le flash réfléchit la lumière ; dans le même but du blanc a été choisi pour les murs, et pour les portes… une couleur lie de vin qui est plus féminine que le rouge précédent mais aussi plus moderne et chaleureuse, tout en évoquant la tradition viticole.

Le numéro 3 est (presque) visible près de la serrure. En souvenir de l’ancien temps, j’ai laissé intact les numéros, avec la couleur précédente autour. « Point trop n’en faut » diraient justement les Anciens, alors on finit avec quelques photos supplémentaires.

porte2 serrure et numéro comparaison rouge bx

Pour comparer avec avant, on peut regarder le rouge autour du numéro 2, ou la première photo de l’intérieur du local, un peu plus haut (le numéro 1 qui lui a été floqué au-dessus de la porte a également été épargné).

fenêtre 1 coup

La fenêtre aussi a eu droit à un lifting ! Visible ici après un premier coup de peinture. Selon la lumière, la couleur lie de vin oscille entre rose et rouge…

cave après peinture 1

Prenons un peu de recul (chose difficile dans une petite pièce) : vous reconnaitrez la porte numéro 3 en face, et la numéro 2, ouverte elle aussi, à droite. Mon bureau est dans le dos du photographe.

porte entrée indoor 2 couches
La porte d’entrée, vue de l’intérieur. La visite de l’envers du décor est terminée ! Il faut en garder un peu pour plus tard.


La date d’ouverture du site est arrêtée au 9 juillet 2013, et l’heure précise sera rapidement communiquée sur ce blog et sur la page Facebook du site Alexis Sabourin Wines
 (qui pour l’instant a le mérite d’exister).

 

Laissez votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s