Pourquoi y a-t-il plus de Merlot que de Cabernet-Sauvignon à Bordeaux ?

Le Merlot apparaît dans le Libournais au milieu du XIXe siècle. A priori, il est donc absent quand est fait le classement de 1855. Son essor fulgurant le propulse au premier rang des cépages bordelais en quelques décennies.

Sur la rive droite, il éclipse alors le Cabernet-Franc et surtout le Malbec, alors majoritaires de ce côté-ci de la Gironde. Dans le Médoc, le Petit-Verdot et le Carmenère ont également cédé leur place au nouveau roi du Bordelais, seul le Cabernet-Sauvignon ayant conservé la sienne. Actuellement, s’il reste toujours derrière ce cépage dans le Médoc, le Merlot est loin devant les autres dans le Blayais, le Libournais, et l’Entre-Deux-Mers. Dans les Graves, un statut quo s’est établi entre le Merlot et le Cabernet-Sauvignon.

Le premier facteur tient à la précocité du Merlot : il mûrit plus tôt, sachant que plus la récolte est tardive, plus le risque sanitaire pour le raisin est grand. En effet, les pluies automnales apportent une humidité qui expose le raisin aux maladies. Inversement, le Malbec était sensible à la coulure(*), diminuant les chances de production. Aujourd’hui ce problème a été résolu grâce à la recherche de clones plus résistants. C’est notamment ce qui permet au Malbec de faire un retour en force dans le Blayais où, d’ici dix ans, il se pourrait bien que toutes les propriétés en aient replanté un minimum.

Le second facteur tient au type de sol. Celui qui convient le mieux au Merlot est un sol de type argilo-calcaire tandis que le Cabernet-Sauvignon préfère les sols graveleux. Ainsi, la rive droite de la Gironde est majoritairement argileux et calcaire tandis que le Médoc comporte de nombreux sols graveleux. La répartition géographique des cépages semble donc naturellement guidée par la nature des sols. Évidemment c’est une règle générale car on peut aussi obtenir de très bons résultats avec un autre type de sol, par exemple grâce à une exposition très favorable. Un producteur peut donc faire une cuvée 100% Merlot dans le Médoc ou une cuvée 100% Cabernet-Sauvignon à Blaye.

Je tiens à vous le préciser tout de suite, il faut se lever de bonne heure pour en trouver(**) ! Quand on plante une parcelle, c’est pour plusieurs décennies. Et quand on modifie l’encépagement d’un vin, on modifie aussi ses caractéristiques. Cela ne doit pas perturber le client. D’autres raisons expliquent certainement pourquoi il y a plus de Merlot que de Cabernet-Sauvignon à Bordeaux, nous venons de faire le tour des principales.


(*) Cette maladie de la vigne survenant après la floraison et provoquant la chute des baies est principalement due à la pluie et au froid.

(**) Mais c’est possible car certains producteurs font des essais. Le Château Segonzac à Saint-Genès de Blaye produit ainsi une cuvée 100% Petit-Verdot, cépage pourtant 100% médocain qui est rarissime dans le Blayais. Non, je ne l’ai pas goûté mais c’est prévu ! Dès que ce sera fait, promis, vous aurez droit à un compte-rendu de mes impressions.

 

2 thoughts on “Pourquoi y a-t-il plus de Merlot que de Cabernet-Sauvignon à Bordeaux ?

  1. Si le Cabernet-Sauvignon ne se développe pas davantage, je pense que c’est aussi parce qu’il est plus sensible aux maladies du bois qui sévissent sur les vignobles aujourd’hui. Si culturellement le Merlot est le cépage majoritaire dans le Bordelais, le dépérissement des ceps du Cabernet-Sauvignon est aussi plus intense qu’avec le Merlot et il est fort probable que malgré les qualités organoleptiques du cabernet-sauvignon, un bon nombre de viticulteurs se sentent réticents à en planter sachant que la durée de vie de leur plantation se retrouvera réduite et que les temps de travaux qui en découleront seront plus lourds (travaux d’entre plantations fastidieux, temps de la taille ? travaux en vert ?).

    J'aime

Laissez votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s