Un cocktail nommé désir… le « Cognac Schweppes »

Une idée pour se détendre après une grosse journée de travail ? Un fond de Cognac recouvert de Schweppes frais. Ou comment mettre à profit les avantages des deux breuvages – sans pâtir de leurs inconvénients respectifs.

Le Cognac, c’est fort, le Schweppes amer. On est d’accord. Et bien le mélange des deux se neutralise : le Cognac, même dilué, détend et apporte du goût ; le Schweppes, quant à lui, apporte ses bulles et la fraicheur. Si le soda est tiède, l’effet est différent. Mieux vaut qu’il soit très frais car ce cocktail se boit bien frais.

Remarquez, à défaut de Cognac cela fonctionne aussi avec du whisky, de l’Armagnac et d’autres spiritueux de qualité. Maintenant, à vous de me dire lesquels !

Pour le dosage précis, j’en appelle aux experts. Le tout, c’est de donner du goût car dans ce domaine, venant du Schweppes, on peut se demander avec Uma : « Hey, what did you expect ? » Un doute m’assaille sur ce point : quel était l’objet de sa question déjà ?

Uma Thurman : « And you, would you have some Cognac-Schweppes… just me and you ? » Oui, là tout de suite, c’est plus clair.

 

Advertisements

4 réflexions au sujet de « Un cocktail nommé désir… le « Cognac Schweppes » »

Laissez votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s