Le BU épinglé lors de Blaye au comptoir

Epinglé, mais pour quoi ? Rien qui remette en cause le succès de cette opération, rassurez-vous, qui avait lieu pour la 6e année de suite dans les bars à vins et restaurants bordelais. Vendredi dernier, les policiers de la brigade des débits de boisson de la Sûreté départementale ont reproché au gérant du Bu, restaurant et bar à vins bordelais, deux choses :
– avoir servi gratuitement dans son établissement des verres de vin sans avoir demandé une autorisation temporaire à la mairie
– avoir servi du vin sans restauration, le gérant convoqué au commissariat précisant qu’on lui a reproché de ne pas avoir conservé de preuves, autrement dit de laisser les assiettes vides sur les tables tant que les verres étaient pleins !

Le concept de Blaye au comptoir veut que le vigneron, présent dans l’établissement partenaire de l’opération, offre le premier verre. Potentiellement, de nombreux établissements auraient donc pu être concernés puisqu’une cinquantaine d’entre eux participait sur l’agglomération. Les policiers effectuaient une ronde de routine quand ils ont constaté ce qui était pour eux une infraction et remis une convocation au commissariat de police pour lundi matin prochain à Pascal Druard, le gérant de l’établissement.

Suite à son audition à l’hôtel de police, la brigade des débits de boisson a transmis le dossier au parquet, conformément à la procédure. Le bar Bu est ouvert depuis mai 2011, donc on pourrait croire qu’il s’agit d’une erreur de jeunesse, mais d’autres établissements devaient ignorer qu’une autorisation était nécessaire, sans parler du très actif Syndicat des vins de Blaye lui-même qui selon TV7 s’est montré excédé. Il faut dire que l’occasion est très ponctuelle. Qu’en est-il vraiment  ? Le directeur du Syndicat Mickaël Rouyer et le maire-adjoint de Bordeaux Jean-Louis David livrent leur point de vue dans le journal de la chaîne locale TV7 du 13 février (dans la vidéo, de 00:55 à 03:55) :

http://www.tv7.com/replay/le-journal,e67fa4cb742s (la vidéo n’est plus en ligne sur le site de la chaîne girondine TV7)

Quoi qu’il en soit, selon le gérant du bar qui a laissé un commentaire sur les sites de Sud Ouest et deTerre de Vins qui ont relayé l’affaire ainsi que sur Facebook,  « il est inscrit dans la loi que les dégustations réalisées par les viticulteurs sont hors du champ d’interdiction mis en place pour éviter notamment le phénomène openbar ». Une loi que les services de police semblent ignorer également. En effet, depuis un amendement effectué en mars 2009, l’article 24 de la loi Bachelot sur l’hôpital et la santé qui interdit d’offrir gratuitement à volonté des boissons alcoolisées ne concerne plus les dégustations de vins et les salons de l’interdiction. 

A l’époque, la ministre de la Santé assurait ne pas vouloir instaurer une « société de prohibition et d’abstinence » et que  « [son] projet vise le phénomène désastreux de l’alcoolisation des jeunes« . Quand Nicolas Sarkozy déclarait : “nous devons parvenir à une consommation responsable et modérée sans arriver à des solutions d’interdiction totale». Or des doses de 3 centilitres comme celles qui ont été servies correspondent bien à une consommation responsable et modérée. Le parquet décidera des suites à donner à cette affaire, un simple rappel à l’ordre ou une amende comme le précise le journal de TV7.

—————————————————————–

Le bar Bu est situé 25 rue du Pas-Saint-Georges, dans le centre de Bordeaux. Il propose des assiettes de fromages, charcuterie, antipasti, poisson et viandes mais l’originalité de l’établissement réside dans ses machines de distribution automatique au verre, un concept semblable à celui du bar à vin Aux quatre coins du vin. Les clients peuvent se servir eux-mêmes parmi 32 références disponibles en permanence et peuvent choisir une dose de 3, 6 ou 12 centilitres. Faites-nous part de vos impressions si vous avez eu l’occasion de tester ce système !

Sources :

http://www.sudouest.fr/2013/02/13/une-chere-degustation-964772-2780.php

http://www.terredevins.com/un-bar-a-vin-epingle-pour-une-degustation-sans-autorisation/

http://www.viti-net.com/actualite/france/article/assemblee-degustation-loi-bachelot-deputes-11-54334.html

 

Laissez votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s