TV : Vino Business, ce soir sur France 3

Tags

, , , , , , , , , , ,

Vous aviez certainement entendu parler du livre d’Isabelle Saporta, Vino Business. Lors de sa publication il y a quelques mois, ce reportage sur le monde viticole bordelais avait fait beaucoup de bruit. Et pour cause, en fait de documentaire supposé être impartial, de nombreux acteurs de la filière l’ont perçu comme une sorte de réquisitoire dépourvu d’objectivité, une accusation à charge.

Toujours est-il que le succès a été au rendez-vous et que c’est maintenant sur petit écran que nous pourrons retrouver l’enquête de la journaliste.

Diffusion : Lundi 15 septembre 2014 à 20h45 sur France 3

Classements des crus, INAO (Institut National de l’Origine et de la Qualité*), grandes fortunes, propriétés prestigieuses, usage des pesticides, guerres de clochers, etc., Isabelle Saporta se donne pour objectif de montrer la face cachée du monde viticole bordelais. Et peut-être ce but conduit-il à évoquer uniquement les sujets qui fâchent.

En effet la journaliste concède elle-même au quotidien Sud-Ouest** que c’est "un monde assez chouette", avec "des hommes et des femmes amoureux des gestes et de leur terroir", "une passion très touchante" et "un espace qu’il faut préserver".

L’auteure du documentaire s’est intéressée en particulier à Saint-Émilion, qu’elle décrit comme "un impitoyable Dallas". On y retrouve beaucoup d’intervenants, propriétaires, négociants ou encore consultants. Il s’agit donc d’un document en immersion qui promet d’être intéressant. Diffusé dans le cadre du programme Lundi en Histoires, il confirme l’intérêt de la chaîne pour le vin. En fin d’année dernière, France 3 avait déjà diffusé dans L’ombre d’un doute (magazine présenté par Franck Ferrand) un reportage historique exceptionnel intitulé Bordeaux, histoire de châteaux.

Sans parler de la série Le Sang de la Vigne, où l’amoureux des vins Pierre Arditi campe un œnologue enquêteur. Sauf erreur, elle est diffusée actuellement le samedi soir. En attendant, c’est Isabelle Saporta qui mène l’enquête, ce soir à 20h45 sur France 3.

Pour patienter, voici la bande-annonce :


*L’INAO contrôle le respect du cahier des charges des appellations d’origine. C’était depuis sa création l’Institut National des Appellations d’Origine. Après son changement de nom en Institut National de l’Origine et de la Qualité il y a quelques années, on a conservé son acronyme. Il faut avouer que "INOQ" est beaucoup moins poétique…

**Retrouvez l’interview d’Isabelle Saporta sur Sud-Ouest : http://www.sudouest.fr/2014/08/28/la-viticulture-familiale-disparait-1653418-2780.php

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 190 autres abonnés